Un motard en excès de vitesse retrouvé grâce à son adresse IP

Fier d’avoir atteint sur sa moto les 260 km/h, une tête brûlée a publié sur le Net la vidéo de ses excès de vitesse. Son adresse IP a permis aux gendarmes de l’identifier et de l’arrêter.

Un motard de 32 ans avait pris la dangereuse habitude de se livrer à des excès de vitesse sur les routes du Pas-de-Calais et sur l'autoroute A16. Il s'y est fait flasher à plus de 260 km/h. Mais, sa plaque d'immatriculation n'apparaissant pas sur le radar qui a relevé cette infraction, aucune poursuite n'a pu être engagée.

C'est à cause de sa vantardise que les gendarmes ont pu le coincer. Le motard avait coutume de poster les vidéos de ses exploits routiers sur YouTube. La section de la gendarmerie de Boulogne-sur-Mer qui s'occupe des cybercrimes s'est donc penchée sur cette histoire : ils ont repéré l'adresse IP de l'ordinateur qu'il utilisait pour poster ses vidéos et ont pu ainsi remonter jusqu'à lui.

Le contrevenant a été arrêté le 3 septembre, selon l'AFP, et inculpé pour « provocation non suivie d'effet au crime ou délit par image ou moyen de communication » et « excès de vitesse supérieur à 50  km/h ». Il va comparaitre devant le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer le 18 novembre. Il encourt une peine de 5 ans d'emprisonnement et 45000 euros d'amende, ainsi que la confiscation de sa moto et de son matériel vidéo.

 

Share this article

Connectez-vous pour commenter

Informations

Securite-routiere-22 est un portail d'information, aide et conseils, sur la sécurité routière, le code de la route, le permis à points l'automobile, les taxis, les chauffeurs privés et tous ce qui touche le domaine de la route.

DERNIERS POSTES

Newsletter

Pour rester informé(e) de l’actualité et événements de Securite-routiere-22, abonnez-vous à notre newsletter.