La vignette Crit’air

La pollution de l’air est devenue un problème majeur pour certaines grandes villes de France. Le gouvernement essaie par tous les moyens de la lutter. Pour ce faire,  il a mis en place diverses actions comme l’instauration des zones de circulation restreinte (les ZCR), ou l’application de la vignette Crit’air pour favoriser d’abord les véhicules moins polluants et afin de protéger aussi les usagers des voies publiques contre la pollution de l’air. Dans ce combat, les premières cibles sont évidemment les motorisés.

C’est quoi la vignette Crit’air

La vignette Crit’air est un « certificat qualité de l’air », un autocollant rond sécurisé, que tous propriétaires de véhicules doivent apposer sur leur pare-brise. C’est une classification environnementale des voitures afin que les forces de l’ordre puissent détecter facilement la présence des véhicules polluants.

Classification des vignettes Crit’air

Il existe six types de vignette Crit’air qui se différencient par leurs couleurs. C’est l’Arrêté du 21 juin 2016, par l’application de l’article R.318-2 du Code de la route, qui détermine la classification des véhicules. Cela est en fonction du niveau d’émission des polluants atmosphériques.

La vignette Crit’air verte : véhicules 100% électriques et hydrogènes ; Crit’air 1 violette : véhicules hybrides ou essence à partir du 1er janvier 2011; Crit’air 2 jaune : véhicules essences de 2006-2010, et diesel à partir de 2011 ; Crit’air 3 orange : véhicules essence de 1997-2005 et diesel de 2006-2010 ; Crit’air 4 bordeaux : véhicules diesel de 2001-2005 ; Crit’air 5 grise : véhicules diesel de 1997-2000. Les véhicules diesels immatriculés avant l’année 1997 n’ont plus ainsi droit d’une pastille écologique Crit’air.

Pour les deux roues, tous les véhicules sont concernés : motocyclette, cyclomoteur, trois roues, excepté les motos de collection, avec une demande de dérogation, selon le Décret n°2016-858 du 29 juin 2016.

Condition d’obtention de la vignette Crit’air

La commande se fait seulement en ligne, sur le site www.certificat-air.gouv.fr, avec un paiement par carte bancaire. La vignette, par la suite, est envoyée, par voie postale, à l’adresse figurée dans la carte grise.

La vignette Crit’air, dans des zones de circulation restreinte et en cas de pics de pollution, est obligatoire depuis le 1er juillet 2017. Cela concerne aussi les véhicules immatriculés à l’étranger et ceux des professionnels européens.

Le non-respect de la vignette Crit’air est sanctionnable

Les motorisés qui ne possèdent pas d’une vignette Crit’air seraient sanctionnés d’une contravention, sans retrait de point. La vignette se dit « infalsifiable », mais en cas de contrefaçons, l’auteur serait sanctionné sévèrement. 

L’objectif de la vignette Crit’air

Dans cette démarche, le gouvernement a pour objectif de réduire la pollution et d’assainir l’air des grandes agglomérations, par la limitation de la circulation et d’échappements de gaz polluants des véhicules motorisés.

La vignette représente des intérêts pour les utilisateurs des véhicules motorisés surtout dans les grandes villes.  Il y a, entre autres, la facilitation du stationnement, la circulation alternée, les primes écologiques pour s’équiper propre.

Cette mesure gouvernementale  encourage aussi les citadins à utiliser les transports en commun, les véhicules non motorisés, comme le vélo, la trottinette, la bicyclette, le VTT, ou le vélocipède.

 

Share this article

Connectez-vous pour commenter

Informations

Securite-routiere-22 est un portail d'information, aide et conseils, sur la sécurité routière, le code de la route, le permis à points l'automobile, les taxis, les chauffeurs privés et tous ce qui touche le domaine de la route.

DERNIERS POSTES

Newsletter

Pour rester informé(e) de l’actualité et événements de Securite-routiere-22, abonnez-vous à notre newsletter.